Clinique MultiSpheres

 

Foire aux questions

Nous avons regroupé, sous nos quatres sphères de services, des réponses aux questions que vous pourriez vous poser.

Ostéopathie

Combien de temps dure un traitement d’ostéopathie?

Pour les adultes et les enfants, une séance dure entre 45 et 60 minutes, en fonction du besoin de la personne.

 

Pour les nouveau-nés, une heure est généralement réservée pour permettre au thérapeute d’entrer doucement en contact avec le bébé, allouer le temps nécessaire à la maman pour le nourrir au besoin, et réaliser le traitement complet dans une ambiance posée.

 

 

Combien de traitements seront nécessaires afin de remédier à ma problématique?

Il est difficile de déterminer après combien de séances le traitement sera complet. Toutefois, après l’évaluation initiale, l’ostéopathe sera apte à définir le nombre approximatif de rencontres dont il pense avoir besoin pour améliorer l’état de la personne de façon significative.

 

Il importe de garder à l’esprit que la condition d’un individu est grandement influencée par son mode de vie, et qu’elle ne dépend pas uniquement du traitement reçu.

 

Par contre, si aucun changement n’a été observé après trois séances, il peut vous être suggéré de considérer une autre approche thérapeutique.

 

 

Une séance d’ostéopathie est-elle douloureuse?

Non. La manipulation en elle-même est douce si effectuée adéquatement. Une douleur ressentie lors de la palpation s’explique par le malaise ou la cause de la consultation en soi.

 

Un mieux-être est souvent constaté à la suite d’une séance, mais il peut arriver de ressentir un certain inconfort. Ceci est normal, étant donné que certaines régions de votre corps ont été mobilisées afin de soulager une tension ou par prévention. Les signaux acheminés font que certaines articulations et tissus se remettent à bouger.

 

 

Devrai-je prendre des médicaments?

Aucun médicament n’est employé en ostéopathie : le traitement se compose de palpations et de techniques manuelles uniquement. Les outils utilisés par le thérapeute sont ses mains, ses connaissances ainsi que les forces vitales de son client. Si vous suivez un traitement médical, informez le praticien qui en prendra acte.

 

 

Le traitement ostéopathique est-il dangereux?

L’ostéopathie n’est pas dangereuse en tant que telle. Tout bon thérapeute est formé rigoureusement et la pratique d’une façon adaptée et personnalisée à chaque cas.

 

Les techniques utilisées sont sûres, mais elles ne doivent jamais être banalisées. Si votre cas ne relève pas de l’ostéopathie ou que des contre-indications limitent un traitement, votre thérapeute vous réorientera vers le spécialiste adéquat.

 

 

Quelles sont les limites et les contre-indications de l’ostéopathie?

Comme dans toute pratique, il existe des contre-indications en ostéopathie. Grâce à l’interrogatoire du client ainsi qu’à un examen complet et approfondi, le thérapeute est en mesure d’identifier et d’écarter les techniques inappropriées. De plus, si la pathologie rencontrée n’est pas de son ressort, il réorientera le patient vers le spécialiste apte à l’aider.

Acupuncture

Combien de temps dure un traitement d’acupuncture?

Pour la première rencontre, il faut prévoir environ 1h afin de réaliser un bilan de santé et énergétique complet.  Une fois le meilleur traitement sélectionné, les aiguilles sont installées et laissées en place de 10 à 30 minutes, selon l’orientation thérapeutique voulue. Pour les traitements subséquents, de 45 à 60 minutes sont nécessaires.

 

 

Combien de traitements seront nécessaires afin de remédier à ma problématique?

 Le nombre de traitements requis dépend de la gravité de la maladie, de son évolution, de son ancienneté et surtout, de la vitalité du patient. Il est possible d’évaluer approximativement combien de séances d’acupuncture seront nécessaires lors de la première rencontre.

 

Généralement, de 3 à 5 séances suffisent à déterminer si une problématique répond bien à l’acupuncture. Lorsqu’il y aura une amélioration satisfaisante, il pourrait être bénéfique de planifier des traitements d’entretien lors des changements de saison où de périodes plus critiques.

 

 

Quand devrais-je consulter un acupuncteur?

 Voici les raisons pour lesquelles vous devriez envisager de consulter en acupuncture :

 

  • Vous souffrez ou ne vous sentez pas bien, bien que vos bilans de santé soient normaux
  • Vous êtes aux prises avec une problématique pour laquelle la médecine conventionnelle offre peu ou pas de solutions
  • Vous éprouvez des malaises à répétition et souhaitez en prévenir l’apparition
  • La prise de médicaments est contre-indiquée, inefficace ou occasionne plusieurs effets secondaires (Dans certains cas, l’accord de votre médecin pourrait être nécessaire).

 

 

Une séance d’acupuncture est-elle douloureuse?

Généralement, l’introduction d’une aiguille d’acupuncture se fait sans douleur, bien qu’il soit possible de ressentir une légère sensation de piqure, semblable à celle d’un moustique.

 

Certains clients ressentent parfois une lourdeur, un engourdissement ou une faible irradiation lorsque les aiguilles sont en place. Rapidement, ces sensations disparaissent pour faire place au bien-être et à la détente.

 

L’acupuncteur utilise des aiguilles très fines en acier inoxydable. Elles sont stériles et jetées après chaque utilisation, éliminant tout risque d’infection.

 

 

Le traitement en acupuncture est-il dangereux?

 L’acupuncture ne présente aucun risque majeur. De même, les effets secondaires sont rares et sans gravité, un avantage intéressant par rapport à certains traitements de la médecine moderne.

 

Les effets secondaires minimes et occasionnels, tels que légers saignements, petites ecchymoses ou sensibilité aux points d’insertion des aiguilles, se résorbent normalement d’eux-mêmes et ne posent pas problème au client.

 

 

Quelles sont les limites et les contre-indications de l’acupuncture?

L’acupuncture vise à régulariser, harmoniser et rééquilibrer l’énergie du corps pour rétablir un dysfonctionnement à l’origine de la maladie. Ainsi, il est complexe d’énoncer des contre-indications formelles à cette thérapie.

 

Toutefois, pour des raisons de sécurité, les conditions ou affectations suivantes nécessitent des précautions supplémentaires :

 

  • Grossesse
  • Port d’un pacemaker
  • Présence de cancer ou de tumeur maligne
  • Troubles sévères de saignement ou de coagulation
  • Prise de certains anticoagulants
  • Urgences médicales et chirurgicales

Massothérapie

Comment se déroule le premier massage?

 Vous serez d’abord invité à faire part de vos préoccupations et de vos objectifs à votre thérapeute, après quoi il vous sera demandé de remplir un formulaire d’antécédents médicaux. Vous conviendrez du massage approprié, selon vos besoins et préférences.

 

Le massothérapeute vous laissera seul(e), le temps que vous vous installiez confortablement sur la table de massage. Lorsqu’il frappera à la porte, vous pourrez lui signaler que vous êtes prêt(e) à ce qu’il entre dans pièce et à recevoir le traitement.

 

 

Dois-je me dévêtir complètement?

 L’efficacité du massage que vous recevrez ne dépend pas des vêtements que vous choisirez de retirer, le cas échéant. C’est votre aisance et votre capacité à vous détendre qui priment, car c’est ce qui permet d’offrir un massage efficace.

 

L’ensemble des techniques pratiquées respecteront votre intimité sans déplacer inutilement le drap propre et frais qui vous enveloppe. N’hésitez surtout pas à faire part de votre malaise ou douleur en raison des manœuvres effectuées ou du drapement. Votre thérapeute s’adaptera.

 

Comme avant le massage, vous pourrez vous déshabiller en toute intimité.

 

 

Le massage est-il censé être douloureux?

 L’expression « il faut que cela fasse mal pour que cela fonctionne » ne s’applique pas nécessairement à la massothérapie. Les effets thérapeutiques et bénéfiques du massage ne dépendent pas du niveau de douleur ressentie. Plutôt, on doit espérer qu’un massage procure un sentiment de bien-être ou de soulagement.

 

S’il peut arriver qu’une douleur légère, dérangeante et inconfortable survienne, elle ne doit pas être insupportable ou éprouvante. Dans ce dernier cas, le corps se crispe, ce qui annule l’effet thérapeutique.

 

N’hésitez surtout pas à informer votre massothérapeute de zones plus sensibles à la douleur, avant et pendant le traitement.

 

 

Quelles sont les limites et les contre-indications de la massothérapie?

Pour une personne en bonne santé, la massothérapie n’est pas risquée si elle est pratiquée par des professionnels compétents et bien informés.

 

Certaines maladies ou conditions de santé, toutefois, demandent de prendre des précautions et comportent des contre-indications. Notamment, un avis médical est obligatoire avant de consulter en massothérapie en présence des maladies suivantes : diabète, cancer, troubles circulatoires ou cardiaques et douleur chronique.

 

 

Dois-je laisser un pourboire à mon massothérapeute?

Si vous êtes satisfait du traitement reçu et que vous désirez le manifester en laissant un pourboire, ce sera bien sûr apprécié. Toutefois, rien ne vous y oblige. Cela demeure à votre entière discrétion.

 

 

Les frais de massothérapie sont-ils remboursables par la Commission des normes, de l’équité, de la santé et de la sécurité du travail (CNESST) ou admissibles au crédit d’impôt?

 La massothérapie n’étant pas encore règlementée ni officiellement encadrée par un ordre professionnel au Québec, les frais ne sont ni admissibles au crédit d’impôt pour frais médicaux, ni remboursables par la CNESST. Le massothérapeute peut toutefois remettre un reçu pour fins d’assurances.

Psychologie

Quand consulter un psychologue?

 Le bon moment de consulter un psychologue est lorsque vous avez pris conscience que les difficultés rencontrées sont liées à des perturbations à l’intérieur de vous et que vous décidez de vous faire aider pour y remédier. Parfois, un mal-être diffus nous habite sans qu’il soit possible d’en préciser la cause. À d’autres moments, rencontrer un professionnel apporte une aide précieuse pour passer au travers d’événements de vie douloureux. À toute étape de la vie, le psychologue offre un accompagnement ou un soutien, permet d’exprimer ressentis et émotions, de trouver un nouveau sens et de développer des stratégies adaptées.

 

 

À qui s’adresse la psychothérapie ?

 Elle bénéficie à tous, à chaque âge de la vie. Chacun rencontre ses propres défis et détient ses propres solutions. À partir du contexte où le désir de changement et l’envie de prendre en mains sa propre évolution sont présents, la psychothérapie s’adresse à tout le monde. Elle ne répond toutefois pas aux besoins relevant de la psychiatrie lourde (psychose, trouble bipolaire aigu, borderline, etc.).

 

 

Quelle est la durée d’une psychothérapie ?

La durée d’une psychothérapie est très variable d’une personne à l’autre, allant de quelques semaines à quelques années. Elle dépend de différents facteurs, tels que la difficulté rencontrée, les attentes et l’engagement de la personne. L’assiduité et l’implication sont aussi des éléments à considérer.

 

 

À quelle fréquence devrais-je rencontrer mon psychologue ?

 Il appartient au client de décider de la fréquence des rencontres, d’un commun accord avec le psychologue. Une régularité des séances instaure un repère rassurant dans la vie de la personne et en ce sens, elle est souhaitable.

 

La fréquence est ajustée aux besoins du patient, selon l’intensité de la souffrance, les disponibilités de chacun et les capacités financières de la personne. Celle-ci demeure libre et responsable d’arrêter la thérapie si elle estime qu’elle va mieux.